Le blog du JR10
Dimanche 4 mai : Welcome to... Dorset (Wimborne Minster) Version imprimable

PICT0107  Après une traversée sans histoire de la Manche, nous voici à Wimborne Minster. Nous avons été accueillis en grande pompe par le maire et son équipe, en tenue traditionnelle. Petit mot de bienvenue, échange de présents, quelques coups de mousquet (attention les oreilles), un tour sur la place centrale pour un départ fictif : rien n'a manqué pour nous accueillir. Pas même la pluie qui s'est mise à tomber pendant le déjeûner. Heureusement, l'organisation a tout prévu. En deux temps trois mouvement voici qu'un chapiteau est déplié pour protéger la "table des officiels".

 

Mais pas question d'oublier le raid pour autant. La première étape anglaise s'est élancée, avec une demi-heure de retard, sur un coup de mousquet retentissant. C'est parti pour la montée vers l'Ecosse. Et attention, on roule à gauche

 
Un message de l'équipe Crédit Agricole Version imprimable

Dimanche 4 mai 13h00

PICT3215 D'Annecy aux plages du débarquement sous le soleil-Stop-Traversée sans souci-Stop-Accueil chaleureux des Anglais-Stop.

Amitiés sportives de l'équipe du Crédit Agricole.

Allez. Go...

PS: merci au fan club de Gaillard, Megève, Passy, Sallanches

 
Le billet de l'AVOC Version imprimable

Dimanche 4 mai 2008 – 15h21

Bonjour à toutes et à tous,

Nous voilà en Angleterre ! Première excursion depuis au Royaume Unis depuis que les raids annéciens sont organisés. Difficile de rester concentrer sur le clavier avec ces nouveaux paysages traversés pour rejoindre Devizes, début de notre prochaine étape. Nous y reviendrons.

Hier soir, dernière étape sur le territoire français pour les coureurs des équipes du groupe B, amenant tout ce petit monde d’Airan à Sainte Honorine des Pertes. Départ à 19h de Airan, sous le soleil, en short et débardeur. Nous y avions été accueillis par le Maire qui nous a donné l’accord pour accéder aux installations du camping municipal. Merci de celles et ceux qui auront pu prendre leur douche au terme de la 13ème étape.

Les 20 premiers kilomètres ne sont pas plaisants. Moins à cause du champagne offert par Hubert que d’une digestion aussi tardive que le diner. Conditions de circulation difficiles également : Trop de circulation, trop de véhicules bloqués derrière nos fourgons. Nous sommes obligés de prendre un peu d’avance sur notre coureur pour déposer le relayeur suivant et ainsi de suite pour les 3 équipes quasiment jusqu’à Pegasus Bridge.

Une discussion entre relayeurs avait préalablement fixé les conditions de course du long relais de 5 km sur les bord du canal, qu’emprunte d’ailleurs également le marathon de la liberté : 1 chauffeur restera pour conduire le camion, les 4 autres équipiers chaussent les baskets pour effectuer en groupe ce long relais. Bon moment de convivialité. Les uns font des séances de fractionnés avec l’appareil photo pour tenter de prendre au mieux les photos des copains. Il faut espérer que les photos de Christian et Olivier qui se sont bien employés à ce sujet, seront à la hauteur de leurs performances. Dominique en a profiter pour promener sur la distance la cloche savoyarde de Saint Julien, faisant entendre aux cyclistes normands croisés et autres pique-niqueurs locaux la même mélodie « mono ton » qui avait tant plu lors de son dernier marathon du Médoc….

Reprise provisoire des relais individuels sur la piste cyclable de Ouistreham . L’air marin si particulier donne envie à tous de courir le long de la plage. Deux coureurs avociens sortent le plus souvent pour profiter de cette possibilité de terminer cette semaine de course, commencée sur les bords du lac d’Annecy, par un footing le long des plages de la Manche. Adel s’offre une sortie avec Gilles, Xav s’emploie à suivre Dominique et Franck, Jérémie apprécie chaque foulée, Claude ne veut plus rentrer dans le camion. L’air iodé donne des ailes à Pépita. Elle terminera pour la mairie le dernier relai couru sur la promenade. Moments intenses de plaisir.

Finalement, le repérage par Google Earth de la seconde moitié de l’étape aura permis d’augmenter le nombre de relais possibles sur la promenade les relais en conservant les camions au plus près des coureurs.

La nuit tombe. Il faut toujours aussi bon. Les relais s’enchainent, le plaisir est toujours aussi grand. A l’approche de l’arrivée, Yoyo évoque quelques moments d’histoire ayant marqué la région en 1944. Stéphanie a des fourmis dans les jambes et profite d’un relais de Dan pour accompagner les coureurs sur les derniers kilomètres. Elle en profite pour faire la tournées des camions au fur et à mesure des relais accompagnés. Le plaisir se lit dans ses yeux et à sa façon de regarder de l’intérieur du camion, les coureurs enchainer les foulées. L’ambiance « Raid » joue à fond. Le plaisir est communiquant.

Arrivée à Sainte Honorine des Pertes. Hubert, Gilles et Xav sont sur la route. Hubert s’offre lui-même son cadeau d’anniversaire : Une accélération sur les 300 derniers mètres, Gilles et Xav sont un peu courts et Hubert met aisément le premier un point final à cette dernière étape françaises des équipes B.

Notre regret : Ne pas avoir pu courir sur le sable des plages compte tenu de l’obscurité et de la marée sans doute haute lors de notre passage.

Toilette à la calinette et direction Cherbourg-Octeville pour la fin de nuit et le ferry vers Poole.

Ce dimanche matin, 6h00. Réveil dans le camion des avociens. Tout le monde doit être prêt pour 6h30. Xav n’est pas serein : Le passeport demandé et tant attendu n’était toujours pas arrivé le 30 avril. Au final, aucune pièce d’identité valide pour passer la frontière. Compliqué : passer la frontière comme un réfugié de Sangatte ou tenter de la jouer profil bas avec la police des frontières. Finalement, 2 autres raideurs sont dans sont dans le même cas. Autorisation données par les services d’immigration anglais pour les 3 concernés et soulagement pour chacun d’eux et leurs équipiers.

Déparquement à 11h30 à Poole (UK). Tous les membres de la colonie annécienne sont contents d’être passés de l’autre coté du Channel. Thiery reste soucieux malgré le rappel des consignes de courses fait lors de la traversée de la Manche aux chefs d’équipe. Toutes les dispositions qui pouvaient être prises l’ont été mais des inconnues subsistent : circulation, fins des étapes, accueils des autorités. Nous verrons….

L’accueil qui nous a été réservé par les autorités de Winborne Minster est en tout cas de bonne augure : Accueil du Maire en personne, présence du député local, échange de cadeaux de bienvenue et de remerciements, séances photo, tirs de mousquet par un garde champêtre costumé comme en 1685. Départ fictif face au City Hall, déjeuner en commun puis finalement nouveau tir de mousquet pour donner le départ de l’étape Winborne Minster / Devizes des équipes du groupe A.

Premières gouttes de pluie pendant l’heure du déjeuner. L’équipe logistique est efficace : Les 2 tentes étaient montées en deux temps, trois mouvements. Profitons de l’occasion pour souligner la bonne humeur, l’efficacité ou la qualité des prestations des chauffeurs et cuisiniers !

Nous avons doublés sur le transfert vers Devizes, les équipes A qui effectuaient leur étape. Nous avions décidé d’emprunter leur parcours. Autant les premiers kilomètres étaient agréables à courir, autant la route A360 empruntée sur 40 km était impraticable pour des coureurs à pieds. Les conditions de circulation, en tout cas aujourd’hui, étaient quasiment celles d’une route nationale française, avec peu d’accotement, des véhicules à grande vitesse et sur deux seules voies. Consigne de chargement des coureurs et ralliement de la fin d’étape en fourguons étaient données par l’organisation au grand soulagement des coureurs.

Un débriefing à lieu actuellement entre Thierry, les capitaines des équipes A et les coureurs pour décider des conditions dans lesquels se courront les étapes à venir des groupes B et C.

Suite au prochain épisode...

Bonne soirée à toutes et à tous et à bientôt

Adel, Jérèm, Xav, Claude et Dan

Dernière mise à jour : ( 12-09-2008 )
 
On ne transige pas avec la sécurité (Devizes, dimanche 4 mai, 19h) Version imprimable

IMG_0195

Le raid JR10 connaît ses premières difficultés avec l'arrivée en Angleterre. Dès le départ de Wimborne Minster, les coureurs ont éprouvé de grandes difficultés à se passer le relais. Les routes anglaises sont en effet dépourvues de bas-côtés, et les possibilités d'arrêt le long de la route sont très réduites. De plus la circulation assez dense en ce dimanche après midi a causé quelques inquiétudes aux coureurs, pas encore habitués à la conduite à gauche.

L'étape 16 a donc été neutralisée à plusieurs reprises. A chaque fois que les conditions ont été jugées trop dangereuses, tout le monde est remonté dans les véhicules pour aller chercher des routes plus propices à la course à pied.

A l'arrivée de l'étape à Devizes, la direction du Raid JR10 a convoqué une réunion sécurité avec l'ensemble des participants. Les premières décisions concernent la protection des coureurs et le choix des lieux de relais. On risque donc de voir quelques étapes aménagées, voire raccourcies, pour raisons de sécurité.

Plus de nouvelles au prochain numéro...

 
Market harborough Leisure Centre : Thanks for the shower (lundi 5 mai) Version imprimable

IMG_0196

Après une étape de nuit ou une matinée à courir sous un crachin typiquement brittanique, quoi de mieux qu'une bonne douche ? Nous nous sommes arrêtés à l'entrée de Market Harborough, au centre de loisirs (piscine, salle de fitness, gymnase, terrains de football et de rugby), à la recherche d'un endroit pour se redonner un aspect présentable.  On explique le parcours du raid, qu'on court jour et nuit, sans oublier de parler de l'aspect caritatif du raid. Sans hésitation Abigail et sa collègue de l'accueil nous ouvrent les portes des vestiaires.

Quelques minutes plus tard, nous sortons de la douche frais et dispos, au moment où une autre équipe arrive sur le parking. L'information circule, et ce sont bientôt une vingtaine de coureurs et accompagnateurs qui profiteront d'une bonne douche. Evidemment, nous laisserons un petit souvenir de notre passage, sous la forme d'un t-shirt du raid et d'un exemplaire du road book. L'équipe de l'AVOC y ajoute 2 t-shirts de l'Ancilevienne, avec ordre de les porter immédiatement pour la photo souvenir.

Nous voici donc de nouveau prêts à repartir fouler les routes anglaises. Et pour ne rien gâcher, le soleil est de nouveau au rendez vous.

IMG_0197

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 36 - 40 sur 55
© 2018 Les Foulées de l'Aventure
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.