Le blog du JR10
Hadrien: Le Grand Bonheur ! Version imprimable

Étape 27, mercredi 7 mai, 7h -13h

L' étape du Mur d'Hadrien, tant attendue des coureurs, a tenu toutes ses promesses. Le trail organisé sur les vestiges du mur, dessinant les anciennes limites de l'Empire Romain, s'est déroulé dans des conditions exceptionnelles, sous un beau soleil printanier est s'est avéré être un moment très intense pour les coureurs et les équipes d'assistance (qui ont également participé à cette magnifique fête) !

P1010138 P1010143

P1010139 P1010169

IMG_0236 P1010154

 IMG_3676 IMG_3706

 
Etape 27 : The "wall trail" sur le Mur d'Hadrien (mercredi 7 mai, 7h-13h), toutes les équipes Version imprimable

 Un grand moment de bonheur ! Les participants du raid JR10 ne sont pas près d'oublier cette magnifique étape du mur d'Hadrien. Une fois n'est pas coutûme, cette étape se déroulait sous la forme d'un trail sur chemins. L'ensemble des équipes y participait, de même que tous ceux qui le souhaitaient dans l'équipe d'assistance.

 

Le mur d'Hadrien, qui traverse le nord de l'Angleterre d'Est en Ouest, marque la limite nord de l'empire romain. Il reste un grand nombre de vestiges : forts, tours de guet, édifices religieux, et surtout le mur lui même, encore visible sur de nombreux kilomètres.

L'étape s'est élancée du site de Brocolitia, dans la brume du matin. Les femmes se sont élancées les premières, suivies de l'équipe cuisine/chauffeurs, puis les coureurs en ordre dispersés. Le ton était donné : il ne s'agissait surtout pas d'une course, mais d'un trail à la carte, avec comme seule contrainte d'amener tout le monde à bon port pour le déjeûner prévu dans la ville de Carlisle.

 

IMG_0302 IMG_0308
IMG_0330 IMG_0324

 

Dès les premiers kilomètres, le spectacle offert par cette superbe contrée a permis aux coureurs d'oublier la fatigue accumulée les jours précédents. Que ce soit pour quelques kilomètres ou la moitié du parcours, chacun a pu s'en mettre plein les yeux. Les relais se sont enchaînés depuis les crètes dénudées du début d'étape jusqu'aux verts pâturages autour du trentième kilomètre.

Sur ce parcours nature, on a pu abandonner quelques heures le mode de fonctionnement assez rigoureux  des passages de relais. Chacun s'est construit une étape à la carte, a pris le temps de flâner en route, de s'arrêter prendre des photos (difficile de faire une sélection), d'oublier le chrono.. A tel point que vers midi, l'étape était loin d'être terminée. Tout le monde est remonté dans son véhicule pour rejoindre le lieu du déjeûner. Avec un sourire grand comme ça.

A bientôt sans doute pour de nouvelles photos...

Dernière mise à jour : ( 03-05-2009 )
 
L'Ecosse terre promise (mercredi 7 mai, 19h) Version imprimable

 Nous voici enfin en Ecosse. Au terme de l'étape 28, nous avons été accueillis au club de rugby de la ville de Moffat, première étape au pays du chardon. Ce fut l'occasion de tenter quelques pénalités, d'aller s'allonger pour une sieste bien méritée, de faire quelques pas dans la ville. Et surtout de prendre une bonne douche.

 

IMG_0337

 IMG_0340

 

IMG_0341C'est déjà reparti pour les 4 dernières étapes du raid. Les équipes A courent en direction de Carluke, les B prendront le relais vers la station de ski de Glencoe (après une liaison voiture pour éviter Glasgow), puis les C auront le privilège de se diriger vers le Loch Ness. Le tout avant un final qui nous réserve encore quelques surprises.

Dernière mise à jour : ( 03-05-2009 )
 
Les étapes écossaises Version imprimable

__________________________________________

Moffat - Glencoe : les liaisons dangereuses

IMG_3127 Tout comme les étape anglaises, les étapes écossaises auront été marquées par des changements de programme et de parcours dues à des impératifs de sécurité.

Les participants ont eu beaucoup de mal à quitter l'étape de Moffat. Tout d'abord parce que l'accueil qui nous a été fait autour du stade de rugby a été excellent. Les coureurs ont pu bénéficier d'une douche bien appréciée, d'un lieu de sieste idéal en milieu d'après midi, d'une promenade dans les rues de la ville pour se dégourdir les jambes, et même de deux ballons de rugby pour s'amuser un peu (sans trop courir !). Ensuite parce que le long transfert en voiture pour contourner Glasgow et rejoindre les étapes suivantes n'augurait rien de bon.

Le long transfert se transformait même en petite galère lorsque les voitures parties en tête de convoi tombèrent sur des panneaux d'affichage indiquant la fermeture de l'A82  entre Crianlarigh et Tyndrum de 22h à 6h du matin. Il était 21h45. L'ensemble de la caravane était censé emprunter cet itinéraire pour rallier Glencoe. On ouvrit donc les cartes et on demanda conseil aux locaux, avant de trouver un itinéraire bis obligeant à faire un détour supplémentaire d'une cinquantaine de kilomètres en pleine nuit.

Dur dur pour les équipes B, qui au lieu de commencer leur étape à Inverbeg, ont dû rouler jusqu'aux abords de la localité endormie de Cladich, sur un parking en pente le long de la route. Il était 23h30 et l'étape commençait à 1h. Pour le sommeil, on verra plus tard.

A 1h, au moment de lancer le départ de l'étape, les camions du JR10 passaient sous les yeux des coureurs, il leur restait une heure et demie de route.

__________________________________________

Étape 30 : Cladich - Glencoe (1h-7h, équipes B)

Malgré le réveil et la mise en jambe difficile, l'étape a été rondement menée, les équipes ayant fini par roder les changements de coureurs de façon à ne pas perdre trop de temps. Le coup dur de l'étape a été la blessure de Pepita (B1), qui en glissant à la sortie du véhicule, s'est fait mal à la cheville. Elle a terminé l'étape dans le véhicule, la cheville strappée, mais a quand même pu faire les derniers hectomètres du raid.

 

814 Le lever du jour a permis aux coureurs d'admirer quelques magnifiques lochs écossais, les premiers sommets enneigés, ainsi que quelques cerfs venus les saluer.

Mauvaise surprise à l'arrivée à la station de ski de Glencoe. Le parking était vide, il fallait aller plus loin chercher les camions du raid JR10. Mais combien ? 2km, 7km, 14 km ?

Les relais passaient, le temps tournait, et toujours pas de camions.

C'est finalement à 7h pile qu'on arrivait à la fin de l'étape, fatigués, mais heureux d'avoir enfin couru une vraie étape sans neutralisation.

 

 

__________________________________________

Étape 31 : Glencoe - South Laggan (7h-13h, équipes C)

IMG_3256

Avec la réouverture de l'A82, la circulation reprenait, et de plus belle. A peine les coureurs des équipes C étaient ils repartis qu'il fallait neutraliser l'étape pour raison de sécurité. Après plusieurs neutralisations, la décision était prise de modifier le parcours, en empruntant des bouts de route secondaire, histoire de courir quand même un peu. On assista donc à une étape en plusieurs morceaux, mais courue dans la bonne humeur. Au cours d'un de ces arrêts, on a même sympathisé avec un véritable chauffeur de bus écossais vêtu du kilt traditionnel. Sans aucun doute tombé sous le charme de nos belles coureuses françaises, celui ci a même troqué momentanément son bus pour un de nos camions.

 

 

 

IMG_3782 IMG_3776

L'étape s'est achevée à l'extrémité du Loch Locky, dans un petit coin de nature superbe et ensoleillé où il faisait bon manger, faire une sieste, et pour les plus courageux, se baigner. C'est surtout là qu'on retrouvait les personnes de l'Epanou, venues nous rejoindre en avion.

 

__________________________________________

On retrouve nos amis de l'Epanou

Comme convenu avant le départ, l'équipe des Roseaux est venue nous retrouver pour la dernière étape. Nous partageons avec eux la fin de notre séjour. É changes riches et chaleureux entre tous...

DSC03671 199

 

Luc, Amandine, Fabrice et Séverine encadrés par Michel et Françoise.

 

 

__________________________________________


Étape 32 : South Laggan - Dores (15h-18h, équipe A) - L'arrivée !

Jeudi 8 mai 2008

106La dernière étape était également modifiée. Mais pas question de sacrifier l'arrivée le long du Loch Ness. Les organisateurs du raid ont donc trouvé une petite route tranquille sur la rive sud du Loch, qui permettait à l'ensemble des participants de se retrouver dans le petit village de Dores, qui ne s'attendait certainement pas à un tel débarquement.

Les coureurs des équipes A ont donc bouclé les derniers kilomètres, 8 jours après avoir ouvert le bal sous la pluie à Annecy. A quelques hectomètres de l'arrivée, l'ensemble des participants les attendait, pour une arrivée groupée au son des clarines.

 

 

 

clip_image001La ligne d'arrivée a donc été franchie par les équipes au grand complet, avec le sourire. Après les congratulations d'usage et une séance photo devant les panneaux indicateurs du trail du Loch Ness, nous sommes allés prendre une bière bien méritée sur la pelouse du pub d'en face. A cette occasion, Touffik a remis un cadeau à Edouard, le seul coureur ayant participé aux 10 éditions du raid. Un moment simple et chaleureux apprécié par tous !

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 03-05-2009 )
 
Le mot du Président – 14 mai 2008 Version imprimable

Le raid s’est terminé mardi soir avec le retour de la caravane à Annecy. Après l’arrivée des coureurs sur les bords du Loch Ness jeudi 8 mai après-midi, nous avons passé deux journées avec nos amis de l’EPANOU à Inverness. Ils nous avaient rejoints pour la dernière étape sous un soleil radieux et vivre avec nous l’arrivée, cet instant ensoleillé, tant attendu et assez magique.

La journée du vendredi était libre et reposante à Inverness. La journée de samedi était consacrée à une excursion dépaysante dans les Highlands du nord. Un repas le soir a permis de se retrouver, de remercier les uns et les autres avant une dernière sortie en pub.

Le retour s’est déroulé sur 3 journées (He oui, c’est loin l’Ecosse !!!). Dimanche et lundi pour rejoindre Portsmouth et prendre le ferry pour le Havre et mardi pour rejoindre Annecy.

L’heure n’est pas encore au bilan mais je me suis engagé à le faire avec les membres du bureau de l’association pour la fin du mois de juin.

Nous pouvons toutefois être collectivement très satisfaits de cette aventure, qui a permis d’emmener 40 coureurs au Loch Ness, accompagné par une équipe d’assistance (cuisine, sécurité, intendance nuit, chauffeurs, médical) qui a mis toute son énergie au bon fonctionnement de la caravane.

Nous avons su nous adapter en fonction des conditions de circulation rencontrées, l’essentiel étant avant tout d’éviter l’accident sur la route. Je remercie les coureurs d’avoir adapter leur mode de course, d’avoir respecter des consignes nouvelles même si certains ont plus ou moins bien vécu cela.

Je remercie toute l’équipe d’assistance pour leur totale implication dans la réussite de cette aventure.

Nous avons déjà quelques rendez-vous pour faire vivre l’esprit qui nous a animé pendant 14 jours :

- Un rendez-vous à l’EPANOU fin mai début juin pour la remise officielle de notre contribution financière au projet éducatif retenu ;

- La rencontre d’après-raid avec nos partenaires, avec nos amis de la Ville d’Annecy pour les remercier à nouveau, pour leur présenter l’aventure à travers la belle moisson photographique réalisée par notre photographe favori, Jean-Hugues.

Chacun de vous sera mis au courant de ces rendez-vous. N’hésitez pas à venir prendre des nouvelles sur notre site.

 
<< Début < Précédente 11 Suivante > Fin >>

Résultats 51 - 55 sur 55
© 2018 Les Foulées de l'Aventure
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.